Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 09:47

 Pour accompagner votre lecture, cliquez sur ce lien

Messieurs les carriers ont vraiment tous les toupets.  

En présentant tant à la municipalité de Bardouville qu’à des personnes influentes de la presqu’île un dossier idyllique sur leur projet de carrière à Bardouville

 

J’y ai relevé quelques bizarreries plus ou moins hilarantes

 

1-    Pour ne pas déranger le voisinage il est prévu la construction d’un merlon (monticule de terre) de protection acoustique et contre les poussières

Un merlon qui n’aura guère plus d’effet sur le bruit et la poussière que les frontières françaises  lors du passage du nuage de Tchernobyl.

 

2-    Transport par camions jusqu’à l’installation des FCH à Anneville (rythme d’extraction entre 300 000 et 500 000 tonnes par an)

En prenant une moyenne annuelle d’extraction de 400 000 tonnes par an on arrive par un simple calcul à plus de cinquante camions par jour qui passeront dans un sens puis dans l’autre soit 100 passages  à environ 200 mètres des habitations de Bardouville et au ras des habitations sur le trajet du Manoir Brésil au site des FCH à Anneville-Ambourville

 

3-    Réaménagement à la sortie du village  avec haies, aire de jeux pour les petits, verger, deux terrains de sport, circuit VTT, chemin de promenade, parcours sportif, sans oublier deux boulodromes. Tout ça sur un parc d’une trentaine d’hectares sauf erreur de ma part.

Quand on sait que la commune a grand peine pour entretenir ses terrains de foot, ses chemins, son patrimoine architectural et son verger conservatoire, je vois mal comment elle pourrait  entretenir un tel parc sauf à envisager une hausse importante des impôts locaux. Je note également que sur ce site qu’il n’y a pas ni toilettes publiques, ni fontaine, ni bar, ni baraque à frites ni même parking pour accueillir les nombreux visiteurs qui viendront de toute l’agglomération rouennaise soit par le pont de Duclair, soit par un des quatre passages de bacs maritimes entre Berville sur Seine et Duclair

Un groupe de femmes et d'hommes ont décidé de ne pas laisser faire leur enième projet à Messieurs les carrier, ils se sont constitués en association et je salue ici la naissance de SEPIA pour Sauvegarde Environnementale de la Presqu'Ile d'Anneville. A peine née, cette association a déjà mis au monde un blog que je vous conseille de visiter au plus tôt  link

Partager cet article

Repost 0
Published by Glabeach - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

yann 29/06/2011 19:39


Quelle logique ?
La CREA, le Département et M. le Prefet dans une logique implacable vont favoriser ce projet très décrié alors que dans le même temps il refuse un projet de la Stref de l'autre côté de la Seine qui
est soutenu par la population et les communes de Mesnil sous Jumièges et Jumièges.
La perspective d'inscription au patrimoine de l'Unesco ne doit concerné que la rive droite ....
http://oui-aux-gravesdemer.1fr1.com


Présentation

  • : Le blog de presqu-ile-sur-seine.over-blog.com
  • Le blog de presqu-ile-sur-seine.over-blog.com
  • : Pensées et Images, impressions et suggestions sur la presqu'île délimitée par la boucle de la Seine normande dite d'Anneville-Ambourville
  • Contact

Recherche