Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 15:55

Fini les poissons, passons aux choses sérieuses.

C'est bien le premier avril qu'a été déposée en préfecture une demande d'autorisation d'exploitation d'une carrière à Bardouville. C'est aussi le premier avril que s'est tenue une réunion publique organisée par des opposants à cette autorisation mais ou l'équipe municipale s'est invitée de même que quelques sous-marins des marchands de sable.

Mais ce n'est pas une blague hélas.

Une sablière, c'est quoi ? Des pollutions pendant au moins quinze ans :

- Sonores : bruit des engins dont le perçant tutut des engins qui reculent, les moteurs diesels des engins et  des camions, les roulements des tapis, les bruits de chargement des bennes... en bordure d'agglomération

- Visuelles : dégradation manifeste du paysage dans le périmètre du site classé de l'abbaye de Saint Martin de Boscherville et inclus dans le Parc Naturel Régional des Boucles de la seine

- Atmosphériques : rejet de fumées des engins et véhicules, émission de particules de poussière lors du roulement sur les pistes et lors des opérations de chargement déchargement

- Ecologique : modification importante de l'écosystème

- Hydraulique : grand risque de pollution due à des rejets, renversements d'hydrocarbures des engins et véhicules au dessus d'une zone de captage

- Financières : les propriétaires proches voisins et voisins plus éloignés vont voir le prix de leur investissement fondre parfois de plus de 30 pourcent dès l'autorisation d'exploitation

et j'en oublie...

Et ensuite...

l'autorisation peut-être renouvelée

le terrain peut-être transformé en piste de karting ou bien en moto cross voir en piste découverte 4x4 comme cela se fait déjà sur la presqu'île

Les avantages ? euh presque rien :

- Une offre d'emploi nulle ou quasi nulle

- Une Taxe sur les Industries Polluantes (TIP) dérisoire selon les dires d'un conseiller municipal

- J'allais oublier : un bon prix pour le ou les vendeurs des terrains.

Bien sûr une partie des participants se sont inscrits en vue de la création ou le réveil d'une association ayant pour objet de défendre les intérêts des habitants dans les prochains jours

J'espère que l'équipe municipale dont Monsieur le Maire sauront agir comme ils ont su le faire en 1992, voulant empêcher le départ du Paris-Dakar de la presqu'île (allant pour certains jusqu'a aller se coucher sur la route selon Radio Presquile - A vérifier)

J'espère que le Conseil Municipal votera contre ce projet, comme l'a fait le conseil municipal d'Anneville Ambourville au sujet d'un projet d'enfouissement de déchets ultimes sous la pression il est vrai de Monsieur le Maire de Bardouville et d'une partie de ses concitoyens

J'espère que Monsieur le Maire n'oubliera pas ses déclarations à la page 18 de la revue "Au fil de la Seine"  (http://www.seineenpartage.fr/webmanager/contentimages/doc690.pdf) ainsi que celles qu'il a faite dans un article de Paris Normandie du 7 mai 2010 intitulé "BARDOUVILLE Une envie de rester rurale".

J'espère que Bardouville toute entière s'élèvera contre l'enfer que devraient subir les habitants les plus proches de la zone. Bien sûr tout est relatif mais le bruit d'engins, la poussière, tout cela peut rapidement devenir insupportable quand on est habitué à la tranquillité d'un village normand des bords de Seine au point que certains seront obligés de déménager si ce n'est leurs meubles ce sera leur tête. 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Glabeach - dans Ecologie
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 16:44

 

Ce week end, j'ai trouvé un drôle de mouton sur la presqu'île, Cigogne&moutonsc'était en fait une cigogne qui, tranquillement était à la recherche de nourriture dans ce pré en compagnie de moutons qui étaient visiblement les hôtes habituels du lieu. Le P'tit journal d'Anneville Ambourville, dans un article signé Christelle et Céline Lesueur, signalait la présence d'un couple de cigognes et de trois cigogneaux partis mi-août 2009, est-ce les mêmes ?

Cigogne envol

Et même France 3 s'était emparé du sujet, alors vous comprendrez que je ne dévoile pas leur lieu de villégiature presquilienne, pour des raisons évidentes, ces animaux demandent un  peu de quiétude, c'est peut-être pour cela que cette cigogne a tenté de se faire passer pour un mouton, mais bon, des moutons volants, c'est pas courant

Repost 0
Published by Glabeach - dans Ecologie
commenter cet article
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 15:39

Un peu, et c'est un minimum puisque nous sommes à la campagne, mais pas tant que celà.

Problème clé pour les habitants, la proximité est inexistante ! Proximité de l'emploi, proximité du pôle emploi, proximité des commerces, proximités des centres de soins, proximité des administrations, proximité des services etc.

Bardouville-parc-boucles-Seine.JPGL'écologie nous recommande d'habiter à proximité de son lieu de travail, or c'est rarement le cas dans la presqu'île, la majorité des habitants travaillent à plus de 25 km de leur domicile soit au minimum 50 km aller et retour par jour, sans transport en commun, très rarement en vélo, peu en moto et pour l'essentiel seuls dans leur auto, de la petite à la grosse, de la voiturette au 4x4 et s'il vous arrive de penser que les grosses sont le moins écolo, les plus polluantes, détrompez vous, Les monospaces tels les Z8 Cubiste et autres Planchic en vogue ou la vieille R5 de réforme EDF dégagent plus de CO² qu'un Pi7 de chez Béhem.

Le réflexe écologique devrait nous amener au covoiturage, eh bien, là encore, nada, rien à voir circulez ! Il suffit de regarder passer les voitures avec leur seul conducteur.

Le geste écologique à la campagne serait de faire son potager, proximité et qualité obligent, eh bien, vous pouvez les compter, les mètres carrés de potager, ils sont bien inférieurs aux mètres carrés de pelouse et le plus souvent inexistants.

Vache&mouchesUn écolo fait ses courses à proximité, il suffit de voir le succès des tentatives de marché, de commerce de proximité, même plus un boucher... et les producteurs de fruits et légumes locaux, sauf passe droit, ne vendent pas ou peu au particulier, on préfère acheter chez Discountmarché ou chez Superpacher, c'est moins bon mais c'est moins cher, ça fait des kilomètres, mais ça fait une sortie.

Il n'est même plus possible d'acheter son lait à la ferme, tout est réservé par la filière industrielle du genre Pictonlait, ou Létrélisse alors je ne vous parle pas du calva...

La presqu'île n'est pas bio, point de vendeur de produits bio ici, des producteurs de fruits et légumes comme partout, équipés de machines à traîter, de sacs d'engrais, de pesticides etc., parce qu'il faut de beaux fruits pour les consommateurs, brillants, bien ronds, de belle couleur, sans bébête à l'intérieur. Ici, le jus de pomme se vend au supermarché, et il n'y a qu'une sorte de jus de pomme, qui s'appelle "jus de pomme" alors qu'il y a une variété de pommes peut-être plus grande que celle des fromages français (725 : 486 de pommes à couteau, 210 de pommes à cidre et 29 de pommiers à fleurs dans l'ensemble des 37 vergers conservatoires de Haute Normandie)...

Voilà le constat d'une presqu'île pas pire mais pas meilleure du point de vue écologique que le reste du territoire français. Il n'y a pas d'usines au sens ou on l'entends habituellement mais des lieux de recyclage, de stockage de produits "à risque écologique" , on a même échappé  à l'implantation d'un site d'enfouissement...   Bardouville arbre pepito

Et pour terminer avec un sourire, nous pouvons observer ici la tentative de greffage d'un paquet de Pepito (excusez la pub) pour l'obtention du premier pépitoyer, ce sera une exclusivité presquilienne, peut-être pourait-il en devenir l'emblême à l'instar du cèdre au Liban ou de l'érable au Canada...

Repost 0
Published by Glabeach - dans Ecologie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de presqu-ile-sur-seine.over-blog.com
  • Le blog de presqu-ile-sur-seine.over-blog.com
  • : Pensées et Images, impressions et suggestions sur la presqu'île délimitée par la boucle de la Seine normande dite d'Anneville-Ambourville
  • Contact

Recherche