Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 09:47

 Pour accompagner votre lecture, cliquez sur ce lien

Messieurs les carriers ont vraiment tous les toupets.  

En présentant tant à la municipalité de Bardouville qu’à des personnes influentes de la presqu’île un dossier idyllique sur leur projet de carrière à Bardouville

 

J’y ai relevé quelques bizarreries plus ou moins hilarantes

 

1-    Pour ne pas déranger le voisinage il est prévu la construction d’un merlon (monticule de terre) de protection acoustique et contre les poussières

Un merlon qui n’aura guère plus d’effet sur le bruit et la poussière que les frontières françaises  lors du passage du nuage de Tchernobyl.

 

2-    Transport par camions jusqu’à l’installation des FCH à Anneville (rythme d’extraction entre 300 000 et 500 000 tonnes par an)

En prenant une moyenne annuelle d’extraction de 400 000 tonnes par an on arrive par un simple calcul à plus de cinquante camions par jour qui passeront dans un sens puis dans l’autre soit 100 passages  à environ 200 mètres des habitations de Bardouville et au ras des habitations sur le trajet du Manoir Brésil au site des FCH à Anneville-Ambourville

 

3-    Réaménagement à la sortie du village  avec haies, aire de jeux pour les petits, verger, deux terrains de sport, circuit VTT, chemin de promenade, parcours sportif, sans oublier deux boulodromes. Tout ça sur un parc d’une trentaine d’hectares sauf erreur de ma part.

Quand on sait que la commune a grand peine pour entretenir ses terrains de foot, ses chemins, son patrimoine architectural et son verger conservatoire, je vois mal comment elle pourrait  entretenir un tel parc sauf à envisager une hausse importante des impôts locaux. Je note également que sur ce site qu’il n’y a pas ni toilettes publiques, ni fontaine, ni bar, ni baraque à frites ni même parking pour accueillir les nombreux visiteurs qui viendront de toute l’agglomération rouennaise soit par le pont de Duclair, soit par un des quatre passages de bacs maritimes entre Berville sur Seine et Duclair

Un groupe de femmes et d'hommes ont décidé de ne pas laisser faire leur enième projet à Messieurs les carrier, ils se sont constitués en association et je salue ici la naissance de SEPIA pour Sauvegarde Environnementale de la Presqu'Ile d'Anneville. A peine née, cette association a déjà mis au monde un blog que je vous conseille de visiter au plus tôt  link

Repost 0
Published by Glabeach - dans Nouvelles
commenter cet article
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 15:11

Anneville sablière entrée interdite

Ce n'est pas un scoop me direz vous, cela fait déjà bien longtemps qu'Anneville sur Seine est sous la coupe réglée des marchands de sable iledefranciens.

Anneville s'est livrée à son exploitation par lesdits marchands de sable de bon gré le plus souvent, les carrières n'étaient pas à ses portes, ça ne polue pas de prélever du sable et puis le sable c'est utile pour construire des écoles

Aujourd'hui, les temps changent, les écoles ferment leurs classes et le sable sert à construire des stades mégalomaniaques et des prisons pour le plus grand bonheur des bétonneurs. Les bacs à sable disparaissent, ça n'est pas très sain...

Certains habitants d'Anneville estiment que la coupe est pleine. alors quand ils apprennent que le projet Grande Seine 2015 prévoit de créer un quai fluviomaritime chez FCH sur leur commune en vue dans un premier temps de décharger des graves de mer et dans un deuxième temps de décharger des conteneurs de déchets, leur sang ne fait qu'un tour. Quand ils apprennent qu'un autre projet prévoit l'exploitation de carrières à Bardouville, leur sang ne fait qu'un deuxième tour. Et cerise sur le gateau de sable, un troisième projet se profile en vue de réaliser un dépôt  de déchets sur le site de l'ancienne carrière SIF...

Anneville sablière camion carrièreAnneville sablière chargemment camion

Et quand enfin vous apprenez que ces trois projets sont tous intimement liés par leurs porteurs, deux magnats du sable et des ordures, il y a de quoi entendre ces Annevilais s'inquiéter pour l'avenir de la presqu'île

Anneville sablière dunes

On comprend pourquoi les enfants n'ont plus de bac à sable...

Repost 0
Published by Glabeach
commenter cet article
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 10:54

Bardouville mairie 3 4 face brouillard

Brouillard persistant sur la communication bardouvillaise

Le blog de la liste d'opposition à l'équipe de Monsieur le Maire de Bardouville vient de diffuser un nouvel article au sujet du refus de communiquer de la mairie en signalant ses carences dans le domaine :

 - Pas de réunion publique sur le projet de carrière 

 - Pas de mise à jour du site web pour les informations prioritaires

lire l'article : link

J'avais déjà dénoncé les carences du site qui n'est pas tenu à jour mais sans résultat à ce jour. La mairie va-t-elle enfin réagir ?

Va-t-on enfin obtenir les dates et les ordres du jour du conseil, leurs comptes-rendus sur le site ?

Va-t-on pouvoir y trouver l'ensemble des activités de la presqu'île, sportives, culturelles et associatives ?

Va-t-on y trouver toutes les informations utiles à la vie des Bardouvillais (dont en vrac : le projet des carrières, les indications pour le tri sélectif et la date de distribution des sacs poubelles, le budget de la commune, etc.)

Oui, il y a des progrès à faire.

Et dire que personne en dehors de ce blog n'avait mentionné la visite de la Jeanne d'Arc à Bardouville...

 La Jeanne d'Arc à Bardouville

 La mairie pencherait-elle à droite ?

Repost 0
Published by Glabeach
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 18:16

Afin de vous rendre compte je vous ai fait quelques photos du site :

Bardouville-projet-carriere-A.jpg   Bardouville projet carrière B

Sur les photos ci-dessus on voit l'entrée du village en provenance de Duclair, là même ou se situera la carrière. Il vont avoir du spectacle, les riverains ! Avec sons, fumées et poussières. Et ci-dessous la vue actuelle des riverains précités...va y avoir du changement.

Bardouville-projet-carriere-C.jpg   Bardouville-projet-carriere-D.jpg

Et j'allais oublier, pour bien montrer que notre presqu'île est déjà la proie de pollueurs en tous genre, ces terrains à la sortie de Bardouville en portent déjà les stigmates, en voici un, il y en a d'autre, il suffit de s'arrêter au bord de la route

Bardouville-borne-AZF.jpg

A bientôt

Repost 0
Published by Glabeach
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 17:55

Là non plus ce n'est pas une blague, c'est notre journal régional et France 3 qui le disent (cliquer sur link), comme si le projet des carrières et celui du réaménagement des berges de Seine avec en particulier le rejet des sédiments dans les balastières d'Anneville.

Voilà que non content de voir notre presqu'île se transformer en champs de mine grâce aux carriers, en bourbiers infâmes plus ou moins pollués grâce aux rejeteurs de sédiments (ces dragues que l'on appelait il n'y a pas si longtemps des marie-salopes), le ciel nous est tombé sur la tête en nous allumant le feu, ce lundi. Et si ce n'est le ciel, c'est peut-être un inconscient, sûrement un malfaisant.

Et pendant ce temps, le Marco Polo se prélassait sur la Seine, nous narguant de son air hautain MES-Le-paquebot-Marco-Polo-Face-a-la-Bouille.jpg

Alors que nos marchands du marché d'Anneville nous snobaient en s'installant à La Bouille comme tous les mercredi (photo : le marché à Anneville)

Anneville-Marche-et-marchand-de-poissons-B.jpg

 

Repost 0
Published by Glabeach
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 09:37

Je fais suite (et non fin) à mon précédent article au sujet du projet de carrière Bardouville, Non à la sablière. Le marchand de sable ne passera pas !  en reprenant ses propos tenus sur le site même de la mairie "...Bardouville tient à son image rurale où il fait bon vivre dans un cadre dominé par la beauté et la quétude de la Seine qui donne une lumière particulière selon les heures et les saisons."

Je ne souhaite voir demain le site de la mairie afficher ces propos "...Bardouville, un cadre dominé par une belle carrière de sable fin, bercé par le doux bruit de fond des engins fumants et pétaradants et les yeux rougis par les nuages de poussière qui donnent cette lumière plus ou moins glauque selon les heures d'exploitation."

Merci d'avance, Monsieur le Maire,  pour votre opposition à ce projet

 

Repost 0
Published by Glabeach
commenter cet article
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 15:55

Fini les poissons, passons aux choses sérieuses.

C'est bien le premier avril qu'a été déposée en préfecture une demande d'autorisation d'exploitation d'une carrière à Bardouville. C'est aussi le premier avril que s'est tenue une réunion publique organisée par des opposants à cette autorisation mais ou l'équipe municipale s'est invitée de même que quelques sous-marins des marchands de sable.

Mais ce n'est pas une blague hélas.

Une sablière, c'est quoi ? Des pollutions pendant au moins quinze ans :

- Sonores : bruit des engins dont le perçant tutut des engins qui reculent, les moteurs diesels des engins et  des camions, les roulements des tapis, les bruits de chargement des bennes... en bordure d'agglomération

- Visuelles : dégradation manifeste du paysage dans le périmètre du site classé de l'abbaye de Saint Martin de Boscherville et inclus dans le Parc Naturel Régional des Boucles de la seine

- Atmosphériques : rejet de fumées des engins et véhicules, émission de particules de poussière lors du roulement sur les pistes et lors des opérations de chargement déchargement

- Ecologique : modification importante de l'écosystème

- Hydraulique : grand risque de pollution due à des rejets, renversements d'hydrocarbures des engins et véhicules au dessus d'une zone de captage

- Financières : les propriétaires proches voisins et voisins plus éloignés vont voir le prix de leur investissement fondre parfois de plus de 30 pourcent dès l'autorisation d'exploitation

et j'en oublie...

Et ensuite...

l'autorisation peut-être renouvelée

le terrain peut-être transformé en piste de karting ou bien en moto cross voir en piste découverte 4x4 comme cela se fait déjà sur la presqu'île

Les avantages ? euh presque rien :

- Une offre d'emploi nulle ou quasi nulle

- Une Taxe sur les Industries Polluantes (TIP) dérisoire selon les dires d'un conseiller municipal

- J'allais oublier : un bon prix pour le ou les vendeurs des terrains.

Bien sûr une partie des participants se sont inscrits en vue de la création ou le réveil d'une association ayant pour objet de défendre les intérêts des habitants dans les prochains jours

J'espère que l'équipe municipale dont Monsieur le Maire sauront agir comme ils ont su le faire en 1992, voulant empêcher le départ du Paris-Dakar de la presqu'île (allant pour certains jusqu'a aller se coucher sur la route selon Radio Presquile - A vérifier)

J'espère que le Conseil Municipal votera contre ce projet, comme l'a fait le conseil municipal d'Anneville Ambourville au sujet d'un projet d'enfouissement de déchets ultimes sous la pression il est vrai de Monsieur le Maire de Bardouville et d'une partie de ses concitoyens

J'espère que Monsieur le Maire n'oubliera pas ses déclarations à la page 18 de la revue "Au fil de la Seine"  (http://www.seineenpartage.fr/webmanager/contentimages/doc690.pdf) ainsi que celles qu'il a faite dans un article de Paris Normandie du 7 mai 2010 intitulé "BARDOUVILLE Une envie de rester rurale".

J'espère que Bardouville toute entière s'élèvera contre l'enfer que devraient subir les habitants les plus proches de la zone. Bien sûr tout est relatif mais le bruit d'engins, la poussière, tout cela peut rapidement devenir insupportable quand on est habitué à la tranquillité d'un village normand des bords de Seine au point que certains seront obligés de déménager si ce n'est leurs meubles ce sera leur tête. 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Glabeach - dans Ecologie
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 00:01

Il fallait s'y attendre, à humer la tension palpable des bureaux de vote tant à Anneville sur Seine qu'à Ambourville ou bien Bardouville, Berville sur seine et Yville sur Seine lors de ces dernières cantonales. Il fallait s'y attendre à voir ces conciliabules à la sorties des écoles, des églises, des mairies et des bars. Il fallait s'y attendre en voyant la dégradation de nos voies d'accès tant du fait des bosses de La Bouille que des bacs toujours en panne. Vraiment il fallait s'y attendre. Les 4 conseils municipaux de ces communes se réunissent aujourd'hui même et tous ensemble pour former un Supra-Conseil de la presqu'île. La réunion de ce Supra-Conseil aura donc lieu ce vendredi soir à 20:30 à la salle des fêtes d'Anneville-Ambourville.

Alors pourquoi réunir un Supra-Conseil, c'est pour prendre une décision vitale pour la presqu'île : la presqu'île va s'autogérer. Un premier pas vers l'autonomie ?

Bien sûr cette décision, déjà acquise à 99,97% des voix selon les derniers sondages, va bouleverser le fonctionnement de nos institutions locales.

J'ai donc fait l'inventaire des premières mesures qui risquent d'être prises

Tout d'abord suppression de toutes les mairies qui seront transformées en crèches ou en hôtel suivant leur taille. Les conseils municipaux seront dissous dans l'acide nitrique. Les Maires précédemment élus assistés par six doyens et six doyennes de la presqu'île formeront le Conseil des Sages. Ces Sages siègeront à vie sous le cèdre du Liban sis derrière le manoir des Templiers à Ambourville.

Ensuite suppression des écoles maternelles qui seront transformées en salle de danse animées par les anciens du Club 88, les enfants préférant danser avec des vieux plutôt que de jouer avec leur maîtresse contrairement à leurs pères. Les écoles primaires seront réunies en un seul lycée primaire, secondaire et même plus, qui sera construit en bord de Seine afin de faciliter l'exclusion des perturbateurs. La sortie du lycée se fera logiquement par le bac.

Le jour anniversaire de l'indépendance presquilienne, le bac toujours en panne sera transformé en ponton festif pour des soirées d'envergure presquilienne  avec lâché de 3 ou 4 ballons publicitaires, tir de 2 pétards foireux  et lancer d'une fusée mouillée, joyeuse clôture d'un défilé de tondeuses fleuries et de tracteurs bariolés accompagnés par la fanfare Poum Poum Tralala, et les majorettes de l'école de country d'Yville sur Seine. Ce sera l'heure des économies.

Les entrainements de l'USPI football se feront sur les digues en bord de Seine, ce qui permettra au joueurs d'apprendre à mieux maïtriser le ballon et éventuellement la natation.

Suppression de toutes les haies en troènes, en lauriers ou toute autre espèce qui n'a rien à faire ici et remplacement de celles-ci par de la charmille ou par des ronces fruitières afin que les enfants puissent picorer au passage.

Les pelouses seront également supprimées pour être remplacées par des champs de pissenlits ou d'orties selon l'orientation gastronomique ou sportive des propriétaires.

Les sportifs sur tatami de l'USPI s'entraîneront sur une étendue d'ortie afin de leur apprendre à ne plus tomber et au cas ou, à se relever plus vite.

Le circuit de karting sera interdit aux engins pétaradants et polluants, laissant ainsi la place aux vélos qui ne nous gêneront plus sur la route. Le dimanche, il sera réservé aux landaus. 

Voilà quelques unes des pistes qui seront évoquées

 

Repost 0
Published by Glabeach
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 14:47

Et voilà, le syndrome de la mosquée a encore frappé, un peu plus d'un presquilien sur trois s'exprimant, a voté contre l'implantation de la grande mosquée presquilienne prévue à côté de l'église d'Anneville (voir pelleteuse prête à creuser), contre l'immigration sauvage qui nous assaille chaque ouikend en provenance de La Bouille avec leur belle auto de bourgeois rouennais pour nous narguer et parfois nous jeter des caouètes (faites le test au bord de la route entre Bardouville et Le Haridon), contre la sauvagerie des sangliers qui ne veulent pas se laisser massacrer en paix (demandez donc aux chasseurs), contre les écolos qui espèrent en une terre meilleure (mais sera-telle suffisament productive pour les générations futures), contre les socialos qui espèrent en une société meilleure (utopie quand tu nous tiens), contre les libéraux qui espèrent un meilleur porte monnaie (Cac 40 et Dow Jones), contre les réactionnaires qui espèrent que l'on ne touchera à rien (sauf peut-être à leur pote), contre les, contre la, contre ce qui est contre. Voilà, la presqu'île s'est comportée à l'instar du pays avec un peu moins d'abstention, il faut le souligner, mais c'est loin d'être suffisant pour redresser le drapeau affaissé (voir précédent article sur ce sujet). 

  CANTON DE DUCLAIR ANNEVILLE AMBOURVILLE BARDOUVILLE BERVILLE SUR SEINE YVILLE SUR SEINE Presqu'île sur Seine
             
INSCRITS 19509 876 485 351 380 2092
VOTANTS 10014 477 264 180 181 1102
ABSTENTIONS* 9495 399 221 171 199 990
EXPRIMES 9239 445 247 172 170 1034
BLANCS & NULS 775 32 17 8 11 68
             
CANU (PS) 6482 277 177 115 104 673
AVENEL (FN) 2757 168 70 57 66 361
TOTAL 9239 445 247 172 170 1034
  CANTON DE DUCLAIR ANNEVILLE AMBOURVILLE BARDOUVILLE BERVILLE SUR SEINE YVILLE SUR SEINE Presqu'île sur Seine
             
INSCRITS 100,0% 100,0% 100,0% 100,0% 100,0% 100,0%
VOTANTS / inscrits 51,3% 54,5% 54,4% 51,3% 47,6% 52,7%
ABSTENTIONS* / inscrits 48,7% 45,5% 45,6% 48,7% 52,4% 47,3%
EXPRIMES / inscrits 47,4% 50,8% 50,9% 49,0% 44,7% 49,4%
BLANCS & NULS / inscrits 4,0% 3,7% 3,5% 2,3% 2,9% 3,3%
             
CANU (PS) 70,2% 62,2% 71,7% 66,9% 61,2% 65,1%
AVENEL (FN) 29,8% 37,8% 28,3% 33,1% 38,8% 34,9%
Repost 0
Published by Glabeach - dans Nouvelles
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 10:59

Dimanche les Presquiliens vont aller voter, je l'espère un peu plus qu'au premier tour. Les récents accidents et incidents des bacs ayant fait le buzzzz presquilien ces derniers jours devraient en tout cas les y inciter. Eh oui, ne l'oublions pas, c'est le Conseil Général de Seine Maritime qui gère ce service, et qui mieux que notre conseiller général peut nous y représenter. Il est vrai que les Presquiliens inscrits ne représentent qu'un peu plus de 10% des électeurs inscrits sur le cantons, ce qui ne plaide pas en faveur d'actions à mener pour le bon fonctionnement de ce service qui coute bien trop cher à la collectivité. Je sais que certains militent pour l'autonomie de la presqu'île (je vous en parlerai vendredi prochain) mais cela n'arrangera pas le service des bacs. Alors pour le moment et avant d'aller voter pour un conseiller territorial dans deux ou trois ans, il ne nous reste qu'à confier nos votes à un des deux candidats encore en lice.

Deux candidats, enfin je devrait dire par correction, une candidate et un candidat. J'ai reçu leurs professions de foi politique pour notre canton et les ai comparé. C'est vite fait, la candidate PS veut nous montrer son engagement local tandis que le candidat FN ne montre aucun engagement local, il s'agit d'un papier rédigé au niveau national et qui ne parle que de politique nationale, comme si les élections cantonales n'existaient pas. Etonnant non ?

Je vous laisse en tirer la conclusion qui s'impose.

 

Repost 0
Published by Glabeach - dans Nouvelles
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de presqu-ile-sur-seine.over-blog.com
  • Le blog de presqu-ile-sur-seine.over-blog.com
  • : Pensées et Images, impressions et suggestions sur la presqu'île délimitée par la boucle de la Seine normande dite d'Anneville-Ambourville
  • Contact

Recherche