Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 15:09

Drapeau-Fr-contre-jour.jpgDimanche, 14 mars 2010, les Presquiliennes et les Presquiliens s'en vont voter, comme tous les Français. C'est à dire, pas tout le monde, il y en a qui cuvent leur samedi et ronflent pour préparer lundi. D'autres préfèrent consacrer au culte d'Eros claquemurés dans leur chez eux. D'autres encore préparent le repas du dimanche, accueillent la famille ou les amis, boivent l'apéro, mangent, bouffent, se baffrent, font un petit tour pour prendre l'air et retournent à l'apéro, la bouffe, on se quitte, on débarrassera demain faut aller se coucher, demain c'est lundi...
Imperturbables Monsieur ou Madame le Maire, Madame ou Monsieur le Premier Adjoint, Messieurs les Assesseurs, Messieurs les Curieux et les Suspicieux, Mesdames les Pipelettes, les Mesdisantes, les Bien-pensantes et Bien-Pesantes  se retrouvent et attendent les votants, s'ils viennent.
Si Eros, Morphée ou Bacchus les a libérés quelques instants pour faire leur devoir électoral, ils arrivent par petites vagues ou isolés. Peu importe s'il y en a qui baillent, qui pètent ou rotent en glissant leur bulletin dans la fente de l'urne, ils ont fait leur devoir. Les Presquiliens, grosso modo votent comme leurs concitoyens, un peu plus ou un peu moins à droite ou à gauche mais ils ont leurs raisons. Tout d'abord ils sont presqu'iliens, c'est à dire que s'ils se tournent vers leur chef lieu de canton (Duclair) vers le nord, à droite la Seine va du Sud au Nord et à gauche du Nord au Sud quand la marée descend et quand la marée monte, c'est l'inverse, avouez qu'il y a de quoi se perdre entre gauche et droite. S'ils se tournent vers leurs préfecture de région, la Seine se ballade de gauche à droite et de droite selon que l'on est de face ou de dos, que la Seine monte ou descende... Nous sommes bien au milieu, mais le milieu n'est pas forcément le centre. Et tout dépend de quel milieu l'on est et de quel milieu l'on parle. Enfin bref c'est à en perdre son cauchois !
Et puis il y a Mesdames et Messieurs les Sérieux, qui eux aussi, et même surtout, vont voter. Voter pour élire ou pour faire barrage, voter pour des idées qui peuvent devenir des actions ou voter pour des actions qui ne sont que des idées. Mais ou trouvent-ils les ressorts qui les mènent vers l'urne ?

En effet, quel Président de région s'est vraiment intéressé à la prequ'île ? Quel programme électoral régional s'en occupe ? J'attends de voir des projets d'amélioration en vue de notre désenclavement, et ce, avec des dates de réalisation bien sûr sinon ce ne serait que vaine promesse. Dans un prochain article, pour ceux qui n'ont pas le temps de lire les promesses, je citerai ici les documents électoraux  qui font ou non état de notre presqu'ile sans prendre parti autant que possible.  A bientôt

Repost 0
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 09:07

Vous avez fait le choix de faire entrer nos communes dans la CREA (Communauté d'agglomérations Rouen Elbeuf Austreberthe), et j'espère vraiment que ce n'est pas l'obtention de titres plus ou moins honorifiques  voir plus ou moins rémunérateurs qui ont guidés votre choix, même si je pense que ce choix aurait dû faire l’objet d’une consultation par vote de l’ensemble de vos concitoyens.

Quoiqu’il en soit, je vous demande de veiller à ce que nos impôts ne grimpent plus vite qu’un écureuil venant d’apercevoir sa dulcinée en haut de l’arbre, sans que des améliorations aussi spectaculaires ne soient réalisées.

Je me doute qu’il y a bien des choses à améliorer, mais je suis, comme tous ceux qui travaillent en dehors de la presqu’île soit l’immense majorité des habitants qui ont un emploi, particulièrement concerné par les moyens de transport. En effet, nous sommes confrontés aux aléas du bac Berville-Duclair (amplitude horaire insuffisante, pauses inappropriées, pannes régulières etc.), et au sud par un réseau routier inadapté qui empire chaque année (voir en photo, La Bouille, village toujours plus  bossu). La Bouille bosse 3Cinq bosses au kilomètre, c'est pas grave, les riches changeront leur amortisseurs et les moins riches se serreront la ceinture car même à 30km/h ces bosses font le bonheur des garagistes, mais pourquoi ne pas faire les routes en tôles ondulées ? Ou plus simplement revenons aux chemins caillouteux d'antan.

Beaucoup d’habitants quittent la presqu’île au bout de trois quatre années de galère, voir moins. Et cela ne concerne pas seulement les travailleurs, ça concerne tout le monde pour aller à la poste, faire ses courses, se faire soigner, rencontrer les administrations, sortir le soir, la liste est longue.

Il ne faut pas laisser la presqu’île devenir une maison de retraite, privée d’accès aux soins d’urgence. Si tout va bien, il faut une demi heure mini pour que les secours arrivent et autant pour transporter vers un service de réanimation soit une heure, ce qui est bien trop long.

 

Repost 0
Published by presqu-ile-sur-seine.over-blog.com - dans Présentation
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 10:58

Bizarre, exotique que ce qualificatif. Presqu'ile pour un petit bout de Normandie enclavé dans une boucle de la Seine. Cette boucle dite d'Anneville-Ambourville se situe à une dizaine de kilomètres à l'ouest de Rouen à vol d'oiseau mais à une vingtaine si l'on prend le bac de Duclair (un grand sujet !) et une trentaine si l'on fait le tour par le sud en passant par La Bouille et ses bosses. Toutes les communes de la presquîle ne sont pas logées à la même enseigne, certaines situées à la limite sud n'ont pas ou peu le sentiment d'être enclavées, mais celles situées au nord l'ont pleinement et ce, d'autant plus qu'elle se sentent un peu isolées de leur département, la Seine-Maritime, ces communes sont dans l'ordre alphabétique Anneville-Ambourville, Bardouville et Berville-sur-Seine Mauny et Yville.
La vie y est un peu différente de celle vécue le "continent", trop peu d'habitants pour justifier l'implantation d'une poste, d'une pharmacie et même d'une boucherie, je ne vous parle pas d'une poissonnerie, quand à l'emploi...
Faut prendre l'auto, pas de transport en commun, faire le grand tour par le sud ou prendre le bac quand il fonctionne, en connaissant ses horaires limités et ses pauses, patience et longueur de temps...


Repost 0
Published by presqu-ile-sur-seine.over-blog.com - dans Présentation
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 16:35

BONJOUR A TOUTES LES PRESQU'ILIENNES ET A TOUS LES PRESQU'ILENS
ET
BIENVENUE A TOUTES LES VISITEUSES ET A TOUS LES VISITEURS
DES COMMMUNES D'ANNEVILLE-AMBOURVILLE, BARDOUVILLE, BERVILLE ET YVILLE, SANS OUBLIER LE CHEF LIEU DE CANTON DUCLAIR
ET AUSSI A TOUS CEUX QUI AIMENT LA PHOTOGRAPHIE, LES BATEAUX ET LE RESTE  

Ce blog, destiné à diffuser des images (qui sont, sauf précision particulière, toutes de moi-même),  des impressions et des idées sur notre presqu'île, est un blog modéré. Ici, pas de vulgarité, pas de trash
LANGAGE CORRECT DE RIGUEUR

Danger de mort

Repost 0
Published by Glabeach - dans Présentation
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de presqu-ile-sur-seine.over-blog.com
  • Le blog de presqu-ile-sur-seine.over-blog.com
  • : Pensées et Images, impressions et suggestions sur la presqu'île délimitée par la boucle de la Seine normande dite d'Anneville-Ambourville
  • Contact

Recherche