Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 10:23

Zut, pas moyen de prendre un petit noir au café du bac, le bac est déjà là, prêt à appareiller en direction de notre chef lieu de canton, Duclair, je conduis mon véhicule derrière la file que l'employé de bac m'a indiquée. Bac-21---abeille---mouette.jpgLes moteurs du bac 21 s'agitent, fument, le tablier grince sur la cale, se lève, libérant la bête qui profite de l'occasion pour s'offir une nouvelle traversée séquanaise (de sequana nom latin de la Seine). Un petit tour dans Duclair, juste le temps de quelques emplettes et me voilà de retour vers le bac. Devant moi, une horde pétaradante de motards, en ballade organisée, Goldwing et camionnette assurant sécurité et assistance. Un peu d'attente, c'est ce qui fait le charme des croisières dominicales, la semaine, c'est moins agréable il est vrai, et le bac nous tend son tablier. Un beau spectacle que de voir toutes ces bécanes surmontées d'hominidés encasqués qui veulent du cuir comme le chante Alain Souchon, s'aligner sur le pont du 21. A nouveau, ce dernier fait vibrer sa carcasse et nous emmène de l'autre bord. Piétons aux cabas, cyclistes du dimanche avec leurs chaussures dont le talon est à l'avant, motards et motardes (apparemment pas de Dijon cette fois), et pour finir, les autos au coffre garni. Arrivés sur l'autre côté, le nôtre, tout ce monde chevauchant le métal hurlant se dirige vers Anneville, je les suis, non parce que j'ai été nommé voiture balai, mais parce qu'à Anneville se déroule le marché du dimanche matin. C'est qu'il y a du monde aujourd'hui, il y a même un nouvel étal, nouveau sur ce marché mais pas nouveau à Anneville, c'est notre marchande de canards, de poules et de pintades qui s'est installée sur la place à côté du marchand de fruits et légumes.

Boujou ma poule, c'est vrai qu'ici, tout le monde ou presque se connaît, alors ça boujoute pas mal sur le marché, ça boujoute et ça cause, ça achète, ça cause et un dernier petit boujou, je m' casse, faut rentrer à la case, il y a le repas à préparer, boujou boujou boujou.

Et au fait de quoi ça cause un presquilien, me direz vous ? PS Je chante libertéUn presquilien, ça cause du temps qu'il fait, des enfants des autres qui font des bêtises et des siens qui sont si gentils, un peu de la santé des autres et beaucoup de la sienne, du voyage des anciens qui vont se rendre au Mont (Saint Michel bien sûr), de la supérette qui va s'installer sur cette même place, ça cause même du marché des jardiniers qui s'est déroulé la semaine dernière à Bardouville, en fait un presquilien, ça parle de la vie, de sa vie comme partout ailleurs.

Il y a bien sûr des taiseux, ceux qui entrouvrent les lèvres avec difficulté pour demander une livre de carottes ou une botte d'oignons nouveaux, ceux-ci ont d'ailleurs souvent autant de difficulté à ouvrir la bouche que leur porte-monnaie, ceux là, ils ne boujoutent pas, ils prennent leur cabas et se cassent, rentrent à la case préparer le repas.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Glabeach - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de presqu-ile-sur-seine.over-blog.com
  • Le blog de presqu-ile-sur-seine.over-blog.com
  • : Pensées et Images, impressions et suggestions sur la presqu'île délimitée par la boucle de la Seine normande dite d'Anneville-Ambourville
  • Contact

Recherche